THIERS
Lycée
MARSEILLE - tél : 04-91-18-92-18
 

Mustapha Benfodil : première rencontre du prix littéraire 2015-2016

mercredi 25 novembre 2015, par SPIRE Nadia

Dans le cadre du Prix Littéraire du lycée 2015-2016, les élèves de 1L, TL et 2C "littérature et société" rencontreront Mustapha Benfodil, auteur de "Le point de vue de la mort", paru en 2013 aux éditions Al dante :

Mercredi 9 décembre 2015 de 10h à 12h au CDI

Le point de vue de la mort : Monologue par Benfodil

 

Cette rencontre est organisée en partenariat avec l’association "Peuple & Culture Marseille".

Résumé :

Un monologue acide sur la vie au sud de l’Algérie, par l’unique employé de la morgue d’un petit village pétrifié entre l’ennui et la pauvreté. Moussa est le seul employé de la morgue de BalBala, petit village perdu au sud de l’Algérie. Tous les morts du bled passent ici : femmes tuées par des hommes jaloux, personnes terrassées par des cancers provoqués par la pollution de l’importante plateforme pétrolière voisine (à la fois distilleuse de mort et seule source de travail...), migrants, contrebandiers et autres fuyards, enfants abandonnés à eux-mêmes, suicides, victimes de scorpions...C’est à une véritable étude socio - politique sauvage à laquelle se livre Moussa, en enregistrant ses réflexions à l’aide d’un dictaphone, comme le lui a demandé Aziz, son seul confident et ami, dans le but d’écrire un livre - Aziz, qui est également le trublion du village, celui qui n’a de cesse de dénoncer les injustices, de pointer du doigt les véreux de toutes espèces : religieux, politiques, patrons, etc. Jusqu’au jour où Aziz s’immole en plein tribunal de BalBala, et se retrouve à la morgue, en compagnie de son ami Moussa...
 
Extrait :
 
"Je passe mon temps à compter les morts.
De toute façon, y a rien d’autre à faire dans une morgue.
L’hôpital tout entier est plongé dans le coma.
Qu’est-ce que tu vas faire à part ce travail macabre ?
Compter les morts.
Faire la conversation aux morts.
Certains moisissent ici depuis des mois en attendant l’autopsie.
Et, bien-sûr, l’institut médico-légal prend toooouuuuut son temps.
Normal. C’est des chiens qui ont clamsé.
Qui va se soucier d’établir la vérité sur la cause de leur décès.
Au demeurant, tout le monde sait que la cause principale du
décès s’appelle Balbala, bourgade maudite macérant dans l’ennui
et la poussière."
 

L’auteur :

Mustapha Benfodil est un écrivain et journaliste algérien, né en 1968 à Relizane, à l’ouest du pays. Après des études de mathématiques, il se consacre à la littérature, entamant en 1992 son premier recueil, Cocktail Kafkaïne. En hommage à l’écrivain Tahar Djaout, il publie aussi pendant la décennie noire A la santé de la République. Il publie ensuite de nombreux ouvrages (romans, recueils poétiques et pièces de théâtre, notamment Clandestinopolis, Archéologie du chaos (amoureux) pour les ouvrages les plus récents. Certaines de ses pièces sont montées et mises en scène, en France et en Belgique. En parallèle de cette carrière littéraire, il est journaliste et écrit pour le quotidien El-Watan, signant des articles qui lui valent de nombreuses arrestations au cours des dernières années. Il vit et travaille à Alger.

 Pour approfondir :

  • Le site des éditions Al Dante : ICI
  • Le blog d’analyse littéraire L’Or des livres : ICI
  • La cause littéraire, servir la littérature : ICI
  • Les Francophonies en Limousin : ICI
  • L’institut français en Algérie : ICI
  • Interview de l’auteur sur BabelMed : ICI

 

 
Lycée THIERS – 5 place du Lycée - 13001 MARSEILLE - tél : 04-91-18-92-18 – Responsable de publication : M. Eric GALLO
Dernière mise à jour : lundi 10 janvier 2022 – Tous droits réservés © 2008-2022, Académie d'Aix-Marseille