THIERS
Lycée
MARSEILLE - tél : 04-91-18-92-18
 

Prix Nobel de littérature

vendredi 11 octobre 2019, par DOSIERE Sabine

Les prix Nobel, rappel historique


À sa mort, le Suédois Alfred Nobel laisse un héritage de 31,5 millions de couronnes suédoises de l’époque, ce qui est estimé à 1,7 milliard de couronnes suédoises de 2013 (179 millions d’euros).

Cette fortune vient de son invention : la dynamite.


Dans son dernier testament, Alfred Nobel demande que soit créée une institution qui se chargera de récompenser chaque année des personnes qui auront rendu de grands services à l’humanité, permettant une amélioration ou un progrès considérable dans le domaine des savoirs et de la culture dans cinq disciplines différentes :

-  paix ou diplomatie (décerné par un comité nommé par le parlement norvégien, Storting)
-  littérature (décerné par l’Académie suédoise)
-  chimie (décerné par l’Académie royale des sciences de Suède)
-  physiologie ou médecine (décerné par l’Institut Karolinska)
-  physique (décerné par l’Académie royale des sciences de Suède)

La nationalité des savants primés ne doit jouer aucun rôle dans l’attribution du prix. La fondation Nobel voit le jour le 29 juin 1900.
La première cérémonie pour attribuer le prix Nobel eut lieu, cinq ans après la mort de son fondateur, à Stockholm dans l’ancienne Académie royale suédoise de musique, le 10 décembre 1901.

À partir de 1902, les prix furent remis des mains du roi de Suède, le 10 décembre de chaque année hormis le prix Nobel de la paix qui est remis par le roi de Norvège car, jusqu’en 1905, la Suède et la Norvège relevaient de la même Couronne ; c’est à compter de la séparation de ces deux nations en 1905 que cette répartition des prix Nobel entre les deux pays fut arrêtée.

Olga Tokarczuk et Peter Handke, lauréats des prix Nobel de littérature 2018 et 2019.


" Le prix Nobel de l’année 2018 avait été reporté d’un an à la suite d’un scandale mêlant accusations de viol et de conflits d’intérêts impliquant des membres de l’Académie." Par Nicolas Weill et Service culture Le Monde, 10/11/2019.


«  Olga Tokarczuk et Peter Handke, prix Nobel de littérature. Non pas ex aequo, mais l’un au titre de l’année 2018 et l’autre, pour 2019. (...)
« Jeudi 10 octobre, ce sont donc deux lauréats qui ont été distingués : la Polonaise Olga Tokarczuk, 57 ans, pour « une imagination narrative qui, avec une passion encyclopédique, représente le franchissement des frontières », et l’Autrichien Peter Handke, pour « son œuvre influente qui a exploré avec ingéniosité linguistique la périphérie et la spécificité de l’expérience humaine », a expliqué Mats Malm, le nouveau secrétaire perpétuel de l’Académie suédoise.
 »

 
Lycée THIERS – 5 place du Lycée - 13001 MARSEILLE - tél : 04-91-18-92-18 – Responsable de publication : M. Eric GALLO
Dernière mise à jour : lundi 18 novembre 2019 – Tous droits réservés © 2008-2019, Académie d'Aix-Marseille