THIERS
Lycée
MARSEILLE - tél : 04-91-18-92-18
 

Langues vivantes autres que l’anglais en CPGE scientifiques

lundi 25 juin 2018, par ati lycée 2016

JPEG - 305.9 ko

LANGUES AUTRES QUE L’ANGLAIS
FILIÈRES SCIENTIFIQUES
LYCÉE THIERS – MARSEILLE

Les langues autres que l’anglais proposées au lycée Thiers :
Allemand – Arabe – Chinois – Espagnol – Hébreu – Italien – Russe

Pourquoi poursuivre une autre langue que l’anglais en filière scientifique ?

- Il serait dommage de ne pas entretenir les connaissances acquises au lycée dans une deuxième langue alors que les échanges internationaux s’intensifient et se généralisent. D’ailleurs les Écoles imposent souvent aux étudiants l’étude de deux langues vivantes.

- Outre le plaisir de la langue et l’enrichissement culturel qu’elle apporte, l’étude d’une deuxième langue peut élargir les possibilités de stages à l’étranger et s’avérer un atout important sur le marché du travail.

- Si vous avez acquis de bonnes bases au lycée, la poursuite d’une deuxième langue ne constituera pas une surcharge importante de travail, l’essentiel de l’apprentissage étant fait pendant les 2h de cours hebdomadaires.

- L’épreuve de langue facultative est d’un niveau abordable et ne peut en aucun cas être pénalisante puisque seuls les points au-dessus de la moyenne sont pris en compte, or, dans un concours, le moindre point supplémentaire peut être décisif pour intégrer l’école de votre choix.

- Si vous êtes plus à l’aise dans une langue autre que l’anglais, vous pourrez choisir de passer cette langue comme LV1 dans la plupart des concours (tous n’imposent pas l’anglais), ce qui vous permettra sans doute d’obtenir de meilleurs résultats et donc un meilleur classement.

N’hésitez donc pas à vous inscrire en cours de LV2 et à discuter de votre choix à la rentrée avec le professeur de la langue concernée !

 
Lycée THIERS – 5 place du Lycée - 13001 MARSEILLE - tél : 04-91-18-92-18 – Responsable de publication : M. Eric GALLO
Dernière mise à jour : vendredi 13 juillet 2018 – Tous droits réservés © 2008-2018, Académie d'Aix-Marseille